ligne rouge

Saison 2018

7 janvier : L'érable du jardin retrouve aujourd'hui un nichoir qui, si tout va bien, abritera la nidification d'un couple de mésanges bleues. Deux caméras, l'une à l'intérieur et l'autre à l'extérieur, permettront sans les déranger d'observer la construction du nid, la ponte, la couvaison, et surtout l'impressionnante croissance des oisillons avant leur envol définitif début mai.
Nichoir3D
13 janvier : Aucune viste dans le nichoir depuis la mise en place. Seules, deux mésanges bleues et une charbonnière se sont posées sur la perchoir. Un autre visiteur inattendu, voire indésirable, a aussi déclenché la surveillance : un écureuil, ce matin.
ecureuil

 

16 janvier : Notre petit mammifère du 13 est repassé cet après-midi, tandis que les mésanges se font toujours aussi rares. Il faut dire que pendant l'hiver, je nourris les oiseaux mais, j'ai aussi installé une mangeoire pour les écureuils. Ces derniers risquant d'éloigner les mésanges du nichoir, j'ai déplacé mon petit restaurant aussi loin que possible pour limiter la concurrence.
5 février : Toujours pas de visite à l'intérieur du nichoir. Des mésanges passent régulièrement une ou deux fois par jour sur le perchoir mais sans jamais rester plus de quelques secondes. L'écureuil, aussi, est revenu . Au passage, il a complètement déréglé la position de la caméra extérieure, m'obligeant à ressortir l'échelle pour la repositionner et renforcer la fixation.
11 février : Un couple de mésanges est passé à plusieurs reprises jeter un coup d’œil par le trou d'envol et puis dans la soirée, l'une dentre elles s'est finalement aventurée à l'intérieur pour une visite appronfondie pendant près de trois minutes. Cela, c'est le bonne nouvelle. Moins bon, la qualité de ma connexion internet s'est subitement dégradée et son débit ne permet plus d'assurer le streaming en direct des caméras.